07 avril 2007

Nouvelles divers et variées….

Nous voilà déjà arrivés à Pâques, le temps passe vite, il est temps de vous donner quelques nouvelles…

Dans une semaine les parents d’Elise seront là pour une quinzaine, nous sommes vraiment heureux d’accueillir nos premiers visiteurs et de partager un peu plus concrètement ce que nous vivons ici.Dans quelques mois, fin juin ce sera la fin de la phase d’encouragement au rapatriement volontaire des réfugiés, selon le jargon du HCR. Cela veut dire qu’ils vont cesser d’aider les réfugiés qui le souhaitent à rentrer chez eux en affrétant des bateaux, des avions, et en les aidant par une petite somme d’argent à se réinstaller.Cette phase avait commencé en début d’année 2006, et aura donc duré 18 mois. Le HCR espérait un retour en masse de nos 40 000 réfugiés, ce n’a pas été du tout le cas, un tout petit nombre seulement sont partis, autour de 5000.Ils ne peuvent jamais forcé personne, c’est sur la base du volontariat. Les réfugiés disent qu’ils ne sont pas prêts encore à repartir, que là-bas le pays n’a plus aucune infrastructure, que la paix n’est pas totalement certaine, que la vengeance fait rage…

Et malgré tout ici ils survivent mieux, si on peut dire ça comme cela. Il y a les écoles, la clinique, la paix….Ce que le HCR ne comprend pas c’est que dans tous les autres camps de réfugiés libériens dans les pays voisins, les gens repartent, il n’y a qu’à Buduburam que le processus ne fonctionne pas.Une des raisons avancées est sans doute le phénomène des « ressettlements », l’émigration vers les Etats-Unis avec le statut de réfugiés, qui ouvrent à de nombreux droits là-bas.Depuis le début de l’histoire du camp, il y a toujours eu un envoi massif des réfugiés pour l’Amérique, du fait du HCR (pour raison médicale ou risque mettant en cause la sécurité des personnes) ou d’autres ONG. Et les Libériens de part leur histoire sont très liés eux Etats-Unis, c’est l’eldorado dont ils rêvent tous sans exception. Ils pensent donc que s’ils prient assez et que Dieu les bénit ils vont aussi avoir la chance d’avoir ce ticket de rêve et c’est certain devenir riche comme Crésus dans ce pays de tous les possibles…Alors les gens ne repartent pas vers leur pays où ils ont vu trop d’atrocités et restent, attendent, prient pour qu’un jour leur rêve se réalisent.Ce qu’il y a c’est que maintenant ce processus de resettlement a aussi été pour la majorité stoppé, et presque plus personne ne va partir, mais les gens y croient encore, et surtout les rumeurs les plus folles se répandent comme traînée de poudre.

Mais cette date butoir de juin 2007 commence à alerter les gens qui sentent bien que le HCR est en train de réduire drastiquement toute aide (nourriture, aide à la clinique, paiement de frais de scolarité..) et la tension monte…Du coup, à la clinique ils ont tendance à nous accuser de ne pas assez plaider leur cause auprès du HCR…

Sinon les enfants handicapés poursuivent leur bonhomme de chemin au centre. Nous accueillons de nouveaux qui doivent peu à peu s’intégrer dans notre groupe, pas toujours facile surtout quand il s’agit d’un autiste comme le dernier.Néanmoins ils progressent chacun à leur rythme et c’est un plaisir de voir leur joie de venir.La semaine dernière nous avons eu un spectacle de magie par « Magicien sans Frontière » ! C’était très chouette les enfants restaient bouches bées.Mais ils étaient tous un peu circonspects, qui était ce sorcier blanc qui peut faire apparaître des flammes ou manger un foulard ??? Dans leur culture ce sont les esprits qui parlent…A la fin nous avions prévu un goûter avec gâteau, banane et jus de fruit, les enfants ne sont pas habituer à tant ! Ils ont cru que c’était le magicien qui avait fait apparaître tout ça ! Ensuite des parents sont venus nous voir pour demander si le sorcier blanc ne pourrait pas aussi faire apparaître de la nourriture pour eux, car ils avaient faim et pas assez d’argent pour s’acheter à manger !!!Poids des cultures !!!

Hier nous avons réuni tous les parents des enfants qui viennent à notre centre. Ils parlent tous du rejet qu’ils subissent des autres car leur enfant est handicapé, ils sont comme pestiférés, victime du mauvais sort. Les croyances ont la vie longue.Les voisins, tout le monde leur dit de laisser tomber cet enfant…On passe donc beaucoup de temps à parler, à expliquer, à encourager.

Sébastien travaille de plus en plus avec l’équipe du centre de malnutrition pour les aider à être un peu plus à jour dans leur suivi et plus efficaces dans leur action, du beau travail de management d’équipe !

Cette semaine nous apprenions le décès d’un membre de la famille d’Elise, tout à fait inattendu. Difficile d’être loin des siens dans ces moments là…

Hier jeudi saint, nous étions à la messe avec la communauté catholique. Ils ont fait le lavement des pieds comme partout dans le monde, Sébastien en faisait partie. L’universalité de l’Eglise…

On vous embrasse tous et vous espère en pleine forme.

Posté par eliseb à 12:43 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Nouvelles divers et variées…. Nous voilà déjà

    "magie sans frontière"???

    Tous ces détails de votre quotidien nous disent combien les diverses souffrances des réfugiés les ont radicalement détournés de la réalité. Et pourvu que l'échéance de Juin ne les désoriente pas encore plus!!!
    En tout cas, bravo : votre boulot ne risque pas de se simplifier dans les mois à venir et votre motivation a l'air intact.Comment vous faites? C'est de la "magie sans frontière"??? non, je le sais bien et quel bonheur de bientôt pouvoir vous voir à l'oeuvre.

    Posté par cath, 08 avril 2007 à 22:40 | | Répondre
Nouveau commentaire