12 mars 2006

Hello everybody !

Comment allez-vous en France, pas trop gelés ?!!
Nous tout va très bien sous le soleil et ses 30°…
Je suis sûre que vous êtes impatients de connaître nos aventures de la semaine…alors je vous en fais un résumé en mots et en images !!
Lundi était férié car c’est la grande fête de l’indépendance acquise le 6 mars 1957. Pour cela dans chaque ville il y a des défilés des enfants des écoles et des étudiants, chacun dans l’uniforme de son école. Ici les élèves portent un uniforme pour aller à l’école, vestige malgré tout de ce que fût la culture anglaise…
De grandes parades sont donc organisées qu’on pourrait qualifier de militaire, les enfants , accompagnés de leurs professeurs qui ferment la marche, défilent au pas, dans des rangs impeccables. Ils font un tour de stade et saluent les officiels (militaires, polices, chef du village, député, prêtres) en agitant un mouchoir ou un drapeau lorsqu’ils passent devant la tribune. Les parents regardent avec fierté leurs enfants défiler… Il faut comprendre l’importance pour eux d’avoir gagner cette indépendance, d’être un pays libre après tant d’années de domination…
Ce jour là, nous avons eu aussi la visite des séminaristes à Winneba, une quinzaine de jeunes hommes très sympas et joyeux lurons !! Ici la crise des vocations, ils ne connaissent pas !
Le mardi on n’a pas fait grand chose hormis profiter de la vie…Aller à la plage, bouquiner, réviser de l’anglais, informatiser les comptes du projet depuis 2003 pour Séb.
Le mercredi nous sommes allés à Cape Coast car nous avions rendez-vous avec M.Afull le secrétaire de la santé de l’archidiocèse. Un entretien de présentation très formelle, où il a reprecisé que je devrais aller travailler un peu à l’hôpital d’Apam en plus de la clinique du camp. De toute façon je peux m’organiser comme je veux et je vais bien voir comment ça s’organise. Pour Séb rien de nouveau, il va devoir travailler avec l’administrateur en place depuis janvier mais comment concrètement ? A nouveau il nous a souhaité plusieurs fois bienvenue, il est très heureux qu’on vienne travailler avec eux pour deux ans. Ensuite il nous a dit d’aller nous présenter à M. Yawson l’administrateur d’Apam dont dépend de la clinique. Ce que nous sommes allés faire en repartant. Father Hope a été vraiment sympa car c’est lui qui nous a accompagné pour toutes ces démarches et conduit sur la route qui est si mauvaise… En chemin on s’est arrêté pour boire l’eau d’une noix de coco fraîche et manger sa chair tendre, mmmh !!
Puis à nouveau le tralala des présentations à M. Yawson cette fois, les bienvenue, merci de travailler avec nous, etc…Nous avons eu droit à une petite visite de l’hôpital qui date de 1948. C’est assez petit, les chambres ne sont pas bien grandes et les individuelles ça n’existent pas ! Très peu de matériel, hormis une couveuse qui vient d’arriver des USA mais ils ne savent pas trop quand s’en servir !! Il y a un « bloc » opératoire qui est sensé être stérile à partir d’une ligne sur le carrelage qu’on a pas le droit de franchir… Beaucoup de monde attend dans les salles d’attentes où on voit des affiches sur les modes de transmission du SIDA ou bien sur la contraception pour la régulation des naissances : « Enceinte ou diplômée ?, soyez sages, faîtes le bon choix » !!
Le jeudi rien de très spécial, il faut dire qu’on se lève tôt car on a la messe tous les matins, on fait de bonnes siestes car sous cette chaleur on peut rien faire d’autre, et le soir on se couche tôt car il fait nuit tôt. On s’est amusé avec la fille de la cuisinière, Perpetua qui a sept mois, trop mignonne !! Ici les femmes emmènent partout leur bébé sur leur dos, même quand elles vont travailler .
Vendredi nous avons retrouvé M. Yawson qui nous a présenté à l’équipe de la clinique. Nous avons recontré la matronne (surveillante), les assistants médicaux (fonction entre l’infirmière et le médecin, ils peuvent faire des diagnostics et des prescriptions pour les maladies courantes), les infirmières, le laborantin, la pharmacienne, les sage-femmes, l’administrateur, le comptable. Tout le monde nous fait bon accueil. La clinique n’est pas bien grande mais je pense pouvoir me dégotter un petit endroit pour mettre en place la kiné…
L’après-midi nous avons déménagé !! De la maison régionale SMA de Winneba nous sommes partis pour notre maison du camp de Buduburam à 30 minutes de là ! Nous étions heureux de s’installer enfin chez nous même si au premier abord c’était pas super confort et super propre…Mais samedi, après avoir bougé les meubles, fait un grand nettoyage à l’eau de Javel, et accroché des effets personnels, ça ressemblait déjà beaucoup plus à la chambre de nos rêves !!!
Nous vivons donc avec Daniel, jeune médecin colombien qui s’occupe d’un centre de nutrition pour enfants. Il est très simple, sympa et marrant et puis il nous explique comment tout fonctionne, il est là depuis 2 ans.
Voilà !!
On attend vos commentaires et questions diverses…
Bisous
Elise et Séb

PS : des photos demain trop monde ce soir a l internet ca rame trop


Posté par eliseb à 19:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Hello everybody ! Comment allez-vous en France,

Nouveau commentaire